Rechercher

3 questions à poser à un.e freelance avant de l’embaucher

Vous avez besoin d’un coup de main temporaire ou à temps partiel, flexible ? Embaucher un.e freelance est LA solution qu’il vous faut. Vous avez peut être repéré une personne sur LinkedIn, sur une plateforme comme Malt, ou alors on vous l’a recommandée ?

Comme pour tout recrutement, vous devez poser les bonnes questions pour vous assurer que la personne que vous envisagez est la bonne. Lesquelles ? Vous pouvez demander si elle a déjà eu des expériences similaires, qui sont ses clients, ce qui est inclus ou non dans ses prestations, les délais d’exécution…

Ces questions sont pertinentes. En voici 3 autres que j’aime que l’on me pose.


Pourquoi êtes-vous la bonne personne pour ce projet ?


Cette question ouvre sur une réponse large. On peut y répondre en parlant de motivation, de compétences, d’appétence, d’envie d’apprendre, d’expertise, d’expérience, d’envie, d’instinct. Vous saurez tout de suite si votre vision colle avec celle de votre freelance.

Qu’est ce qui est important pour vous dans la relation client-freelance ?


Si vous avez besoin de tout contrôler et que votre candidat vous parle de liberté, de créativité et de confiance, ce n’est peut-être pas la personne qu’il vous faut. Si vous avez besoin de déléguer et de vous dégager du temps et que votre freelance a besoin de votre regard et validation à chaque étape pour avancer, non plus. Les façons de travailler sont propres à chacun. Il vaut mieux les définir en amont pour s’assurer d’une collaboration fluide.


gif

Avez-vous des questions ?


Oui, votre « peut-être futur.e freelance » peut aussi avoir des questions pour vous. Laissez un peu de place pour que votre candidate puisse vous demander des détails sur vous, votre entreprise et la mission.

Quand on est freelance, nous aussi, on choisit nos clients !