Rechercher

Pourquoi les associations aussi ont besoin d’une stratégie de communication

La communication a pour vocation d’accompagner le développement. Si l’intérêt est simple à saisir pour les entreprises (vendre plus ou mieux), il est sensiblement différent pour les associations.


La communication associative permet d’accroître la notoriété de la structure, de crédibiliser son action, de valoriser son image et de mobiliser ses parties prenantes. Elle se met au service des enjeux de l’association et renforce leur impact.


Souvent, les associations ont conscience de l’intérêt de communiquer, bien que cette activité ne soit pas au cœur de leurs priorités. Souvent aussi, la communication associative est très opérationnelle et pensée à court terme.


Pourtant, il y a trois raisons majeures qui devraient vous motiver à replacer la communication de votre association au niveau stratégique.





1 - Pour ne pas s’éparpiller et rentabiliser ses actions


Ce que vous évoque le mot « stratégie » n’est pas très clair ?


Une stratégie, c’est simplement d’organiser, d’être méthodique, de prioriser.


Utiliser des outils sans stratégie, ça peut être efficace. Ça peut. Mais quand on a une stratégie, on est sûrs et certains que ça l’est.


La stratégie de communication est un cadre qui permet de s’assurer que l’on utilise les bons outils pour parler aux bonnes personnes pour servir les enjeux les plus importants.


Deux avantages majeurs : ne pas perdre de temps, ne pas perdre d’argent. Deux ressources souvent précieuses pour les associations.


gif

2 - Pour prendre en compte tous les enjeux de la communication de votre association


La communication d’une association est plus complexe que celle d’une entreprise, car une association a souvent des enjeux multiples : fédérer ses membres et bénévoles autour d’une action commune, informer ses bénéficiaires ou potentiels bénéficiaires de ses actions, organiser des actions de sensibilisation à destination du grand public…


La stratégie de communication définit ces enjeux, les priorise et définit à qui communiquer et comment pour servir l’intérêt de l’association de la meilleure manière.


gif


3 - Pour communiquer de la bonne façon aux bonnes personnes


Au-delà des enjeux, on ne communiquera pas de la même façon en fonction du public auquel on s’adresse. Une association a des parties prenantes variées : ses membres, ses bénévoles, ses partenaires, ses donateurs privés, publics, particuliers, ses bénéficiaires…


Bien connaître son ou ses publics cibles permet de construire un message adapté et de le délivrer via les bons canaux.


Cette étape peut paraitre instinctive. La formaliser permet de mettre l’accent sur ce qui est réellement important, de cadrer, d’organiser et de prioriser.


gif

Je suis convaincu.e, par où commencer ?


La stratégie de communication d’une association s’articule en 7 étapes.


  1. Créer la carte d'identité de l'association (c’est un état des lieux de qui vous êtes, ce que vous faites et pourquoi, où vous allez).

  2. Définir les objectifs et enjeux de votre communication : vous faire connaître, améliorer votre image, crédibiliser vos projets, déclencher une action comme une adhésion ou un don ?

  3. Analyser votre environnement (les différentes parties prenantes et surtout la (les) cible(s) de votre communication)

  4. Définir les messages et la ligne édito adaptée aux publics cibles

  5. Déterminer les canaux et les supports de communication qu'il vous faut dans l'idéal et arbitrer selon vos moyens et vos contraintes

  6. Faire le point sur vos outils et actions déjà effectuées, un audit de votre situation actuelle

  7. Créer un plan d'action en tenant compte des moyens et des personnes ressources


Ensuite, vous n’avez plus qu’à dérouler le plan d’action en gardant un œil sur les résultats obtenus pour ajuster si nécessaire.

Vous avez besoin d’une personne extérieure à votre association pour vous apporter un regard neuf ? Faisons connaissance !


Posts récents

Voir tout